fbpx

L’annonce, opéra modeste


C’est une scène de miracle ordinaire : la rencontre de deux êtres solitaires, un vieil homme et une femme, vivant côte à côte sans se voir. À priori, ils ne se seraient pas vus, pas choisis.  Il est lent, elle est vive. Il escalade, elle rêve assise sur une chaise. Il est le chant de l’hiver, elle est sirène, printemps blessé.
Cette collision des mondes est un miracle éprouvant : appels muets, provocations, tests, démonstrations d’indifférences, pirouettes… et voilà que les bulles commencent à se fissurer.
Le corps trimbale ses secrets, les traces de ceux que nous avons laissés sur le chemin. Quel fardeau alors, quelle catastrophe, quel cauchemar intime voudrions-nous jeter au visage de l’autre afin qu’il nous apaise ?

Témoin silencieux, un jeune homme accompagne avec sa viole de gambe la traversée de ces deux êtres singuliers. Invisible aux yeux des protagonistes, il observe les rêveries et les cauchemars de la maison. Il regarde cet enfermement des êtres, ces petites chrysalides en suspens, ces gestes du temps qui passe, de l’attente déçue, ou de l’absence.

Portée par Soledad Zarka, la compagnie Marie est de la nuit est créée en 2010. Elle aime à naviguer entre les conventions du spectacle, de la performance, de l’exposition et du concert. Elle construit son univers avec des petits riens, à mi chemin entre l’ordinaire et le merveilleux.

Durée 1h / tarif a

Compagnie Marie est de la nuit
Mise en scène, chorégraphie
Soledad Zarka
Création, interprétation
André Torreilles, Nathalie Guida
Création musicale, interprétation
Pau Marcos Vicens
Assistant à la dramaturgie et doublure
William Petit
Lumière
Jessy Ducatillon
Coproduction
Théâtre d’Alenya, Le Périscope, Bouillon Cube
Soutien
DRAC LRMP, Région Occitanie / Pyréenées-Médterranée, Conseil Départemental des Pyrénées Orientales
Ce spectacle reçoit le soutien de Réseau en Scène LR dans le cadre de son accompagnement au collectif EnJeux
X