Michelle, doit-on t’en vouloir d’avoir fait un selfie à Auschwitz > Vendredi 27 mars 20:00


Des adolescents ultra connectés face à l’ancien monde questionnent nos espaces de liberté.

En 2014, Breanna Mitchell, une adolescente américaine en voyage scolaire poste sur les réseaux sociaux un selfie où elle pose tout sourire devant le camp d’Auschwitz. Sa publication va rapidement déclencher un flot de commentaires violents et insultants.
S’inspirant librement de cette histoire, ce spectacle nous fait revivre ce voyage scolaire aux conséquences symptomatiques d’une époque altérée par les relations virtuelles et les réseaux sociaux.
Sur scène, Anaïs Cloarec incarne cette adolescente tandis qu’Antonin Lebrun endosse les 23 autres personnages représentés par des marionnettes. Parfois réalistes, parfois stylisées, sous des formes d’avatars ou d’icônes sociaux, elles incarnent élèves, parents, professeurs, internautes, selfies, icônes…
Avec cette pièce chorale inspirée d’un fait divers réel, Sylvain Levey et Antonin Lebrun nous laissent libres d’exercer notre regard – et notre jugement – sur cette société du paraître que nous avons bâtie.

Repères
Sylvain Levey est auteur et comédien. Il a écrit plus d’une trentaine de textes de théâtre très remarqués, aussi bien pour les enfants, les adolescents que les adultes. Il a reçu en 2011 le Prix de littérature dramatique des collégiens Collidram pour Cent culottes et sans papiers. Michelle, doit-on t’en vouloir d’avoir fait un selfie à Auschwitz ? a également été sélectionné pour l’édition Collidram 2019. Son théâtre de l’engagement convoque la sensibilité et l’intelligence du lecteur.

Vendredi 27 mars 20:00
• Scolaire à 14:30 •

Durée 1h
Dès 12 ans
Tarif a

Compagnie Les Yeux Creux
Texte publié aux Éditions Théâtrales Jeunesse, 2017
Texte Sylvain Levey
Mise en scène Antonin Lebrun
Assistance à la mise en scène JulietteBelliard
Dramaturgie Pauline Thimonnier
Interpration Anaïs Cloarec et Antonin Lebrun
Marionnette Juan Perez Escala, Antonin Lebrun, Maya Eneva, Juliette Belliard
Scénographie, création et régie lumière Vincent Bourcier, avec la collaboration de Charles Roussel
Musique originale Pierre Bernert
Régie son Guillaume Tahon
Costumes Arianne Cayla

Soutiens
Texte lauréat de la Commission nationale d’Aide à la création de textes dramatiques – Artcena, DRAC Bretagne, Région Bretagne, Département du Finistère, Ville de Brest
Aide à la diffusion
Ce spectacle bénéficie du soutien de la Charte d’aide à la diffusion signée par l’OARA Nouvelle Aquitaine, l’ODIA Normandie, Arcadi Île de France, Agence Culturelle Grand Est, Occitanie en Scène, Spectacle vivant en Bretagne et l’Onda. À ce titre, il reçoit le soutien financier de l’Onda et de Spectacle vivant en Bretagne sur les saisons 2018-2020.
Coproductions et accueils en résidence
La Maison du Théâtre – Brest, La Paillette – Rennes
Coproduction et diffusion
Le Mouffetard – théâtre des arts de la Marionnette et Théâtre Paris Villette, La Ferme de Bel Ebat – Théâtre de Guyancourt, Le Théâtre de Choisy le Roi – Scène conventionnée pour la diversité linguistique
Accueils en résidence
La Compagnie TroHéol, Le Bouffou – Théâtre à la Coque, Le CRéAM – Centre Régional des Arts de la Marionnette de Dives-sur-Mer, Le Kiosque – Mayenne