fbpx

septembre, 2020

24sept.20:0022:00Jean-Pierre, Lui, MoiCompagnie Pocket ThéâtreLavoir du Puits Couchoux, 25 rue du Puits CouchouxGenre:Théâtre

Horaires

(Jeudi) 20:00 - 22:00

Lieu

Lavoir du Puits Couchoux

25 rue du Puits Couchoux

Détails de l'événement

>> COMPLET <<
Une prise de parole théâtrale sur le handicap, mélangeant humour et pudeur
dans le cadre des Escapades

Jean-Pierre, Lui, Moi est une prise de parole inédite, loufoque et théâtrale sur le handicap. Dans cette traversée intime, le comédien navigue entre réalité et fiction, incarnant sa galerie de personnages. Il nous fait traverser tout un panel de situations farfelues, tendres ou injustes.
Passant de l’annonce du handicap aux parents à une fête d’anniversaire au foyer où vit son frère, du regard des amis à des moments d’intimité fraternelle, il aborde ce sujet sensible avec un mélange détonant d’humour brut, de délicatesse et de profonde pudeur.
> à partir de 12 ans, tarif d

Coup de cœur du comité de spectateurs du Périscope : SCOP’TOUJOURS

Dans le cadre d’un projet européen coordonnée par Occitanie en Scène, Le Périscope mène avec un groupe de spectateurs et habitants du quartier, des réflexions et actions autour de la place du spectateur dans les lieux culturels.
La première action du comité de spectateur a été la programmation d’un spectacle pour la saison 2020-2021, le spectacle : Jean-Pierre, lui moi.
Force de réunions, de débats et de brassage d’idée, le comité Scop’toujours et l’équipe du théâtre ont vu comme une nécessité, de programmer un spectacle pouvant se jouer en rue ou dans des espaces non-dédiés. L’envie de rendre accessible le spectacle vivant à tous, anime leurs réflexions.
L’été 2019, le comité a sillonné le Gard à la recherche d’un spectacle cohérent avec la ligne artistique du théâtre.
Ils sont désormais heureux de partager avec tous leur coup de cœur (à l’unanimité!) de leur voyage en festival (Cratère Surface, Turbul en Chap, Villeneuve en Scène, Label Rue).
La force du jeu du comédien, la justesse des propos, et la finesse de l’humour comme fil conducteur du spectacle, ont ému chacun des membres du Scop’toujours qui ont vu le spectacle.

Un mot sur la compagnie :

La compagnie POCKET Théâtre a comme volonté de se tourner vers tous les publics et d’oser explorer toutes les formes d’expression théâtrale. La compagnie propose actuellement plusieurs types de spectacle (salle ou rue). Ils sont des occasions d’interroger la construction de l’identité personnelle et les méandres de nos trajectoires de vie.
Sa technique théâtrale est le fruit de plusieurs rencontres. Le croisement entre la pédagogie des conditions d’une part, et la dynamique du théâtre de rue d’autre part. Basée depuis toujours en Haute Seille, POCKET Théâtre a fait son nid depuis 2013 dans l’espace culturel « Le Colombier des Arts ». Elle y a initié un projet innovant de permanence artistique et culturelle de territoire, qu’elle a transmis à l’association L’InStand’Art dont elle a accompagné la création.

Site de la compagnie : www.pockettheatre.fr

Distribution
Écriture et jeu : Thierry Combe
Œil extérieur : Nathalie Pernette (Compagnie Pernette), Patrice Jouffroy
(Théâtre GROUP’)
Conseils avisés : Céline Châtelain (Les Urbaindigènes, Théâtre GROUP’, Arnika Compagnie) Sara Pasquier (Compagnie Système Castafiore, Ballets contemporains de Saint-Etienne)
Création lumière : Caroline Nguyen (Compagnie Pernette)
Scénographie : Ben Farey (Compagnie Tricyclique Dol)
Création son : Fred Germain
Régie et technique : Léo Giroflet et Léony Sire ou Jérémy Ravoux
Administration, production : Claire Chaudat
, en binôme à la production avec Tiffany Di Gennaro

Coproductions et résidences : La Transverse, la Vache qui rue, Théâtre de l’Unité, NA – Cie Pernette, FRAKA – espace culturel éclaté, La Fabrik des Monts du lyonnais, Le Colombier des Arts. Avec le soutien de : DRAC Bourgogne Franche-Comté, Conseil régional Bourgogne Franche-Comté, Conseil départemental du Jura, Communauté de communes Bresse Haute-Seille, Commune de Plainoiseau, Réseau Affluences Bourgogne Franche-Comté

Crédit photo : Hélène Dodet

X